X
Nouveau Bachelor
Expertise Vente Bijouterie Horlogerie
Je découvre
JPO du 15/06
L’EIML Paris vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Restons en contact
L'EIML Paris répond à toutes vos questions
Être recontacté

Le marché du Luxe en 2023 : croissance solide, nouvelles tendances et défis à venir

Publié le 6 décembre 2023

Visuel_croissance_secteur_luxe

 

Le marché du luxe en 2023 : les chiffres à retenir

Le marché du luxe est en pleine expansion et devrait continuer de croître de manière significative jusqu’à la fin de l’année, selon une étude récente de Bain and Company en partenariat avec la Fondation Altagamma, regroupant les grandes marques de luxe italiennes. Fin 2023, il devrait atteindre la somme impressionnante de 1 500 milliards d’euros de ventes, soit une croissance estimée entre 8 et 10% par rapport à l’année précédente. Cette performance reflète la résilience du secteur après des années d’euphorie post-pandémie.

Cependant, malgré cette croissance impressionnante, le marché mondial du luxe marque le pas en 2023 après avoir enregistré des taux de croissance exceptionnels au cours des dernières années. Cette décélération était prévisible, car il était difficile de maintenir les taux de croissance de plus de 20% enregistrés ces dernières années.

Néanmoins, le secteur reste dynamique, et les taux de rentabilité du luxe sont extrêmement favorables, oscillant entre 19 et 22% en moyenne. Les « biens de luxe personnels », englobant la mode, la maroquinerie, la joaillerie, l’horlogerie et la beauté, continuent de progresser et devraient atteindre 362 milliards d’euros de ventes d’ici la fin de 2023. Cette croissance, bien que plus modérée à 4%, reste impressionnante et dépasse largement les chiffres de 2019.

 

Nouvelles tendances et perspectives pour l’avenir

Les clients du luxe évoluent dans leurs préférences, cherchant de plus en plus des expériences uniques plutôt que la simple possession de produits. Cette tendance se reflète dans la croissance des segments axés sur l’expérience, tels que l’hôtellerie avec une progression de 14%, la restauration avec une augmentation de 10%, et même les croisières de luxe qui enregistrent une croissance spectaculaire de 113%.

Sur le plan géographique, toutes les régions du monde connaissent une croissance, à l’exception des Amériques, en raison d’incertitudes macro-économiques aux États-Unis. Le marché chinois continue de croître à un rythme de 9%, bien que sa performance soit en deçà des attentes initiales. Les touristes chinois ont joué un rôle crucial dans cette croissance, notamment au Japon, à Hong Kong et à Macao. Pour l’avenir, le marché chinois est prévu pour prendre une place encore plus importante, représentant entre 35% et 40% du marché mondial du luxe d’ici 2030, consolidant ainsi sa position en tant que leader mondial.

Pour l’année 2024, l’analyse de Bain and Company présente deux scénarios possibles pour le marché des « biens de luxe personnels ». Les ventes pourraient augmenter de 1 à 4% ou de 5 à 7%, en fonction de divers facteurs tels que la reprise du tourisme, les conditions macro-économiques en Chine et aux États-Unis, ainsi que la situation géopolitique mondiale. Cette incertitude souligne la nécessité pour les acteurs du secteur du luxe de rester flexibles et de s’adapter aux circonstances changeantes.

Cependant, il est important de noter que la croissance ne sera pas uniforme pour toutes les marques de luxe. Les marques phares devraient mieux résister que d’autres, et Bain and Company prévoit même « une nouvelle vague de fusions-acquisitions motivée par la nécessité de faire face aux principaux défis du secteur ». Cette année, la sélectivité devient plus marquée, et ce sont les marques les plus exclusives et désirables qui sont en meilleure position pour prospérer. Les autres marques, bénéficiant de l’effet de traction des leaders du marché, pourraient rencontrer des défis plus importants à l’avenir.

En conclusion, le marché du luxe continue de prospérer malgré une décélération par rapport aux années précédentes. Les consommateurs recherchent de plus en plus des expériences uniques, ce qui ouvre de nouvelles opportunités pour le secteur. La croissance du marché chinois reste un élément clé à surveiller, car il devrait jouer un rôle de premier plan dans le paysage du luxe mondial au cours de la prochaine décennie. Les marques de luxe devront faire preuve de résilience, d’innovation et de sélectivité pour prospérer dans un environnement en constante évolution. 

 

Si vous êtes passionnés par le luxe et que vous souhaitez faire carrière dans ce secteur, l’EIML Paris propose de nombreuses formations pour vous formez aux métiers du Marketing, de la Communication, du Digital Marketing, du Retail et du Merchandising.

200