X
JPO du 22/10
L’EIML Paris vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Restons en contact
L'EIML Paris répond à toutes vos questions
Être recontacté

5 choses à savoir avant de travailler dans une maison de luxe

Publié le 13 septembre 2022

Zoom sur cinq conseils des professionnels du secteur pour réussir à décrocher un emploi dans une maison de luxe reconnue.

5 choses à savoir avant de travailler dans une maison de luxe

1- Choisir sa filière

Le luxe est un domaine vaste et pluridisciplinaire, qui regroupe une grande variété de filières : joaillerie, horlogerie, mode, gastronomie, spiritueux ou encore parfums et cosmétique.

Il est important de connaître sa discipline de prédilection, afin d’orienter son parcours universitaire et de cumuler de l’expérience spécialisée le plus rapidement possible.

2- Bien connaître le secteur luxe

Faire preuve d’une réelle passion et d’une véritable connaissance du secteur luxe, de ses acteurs historiques et de ses codes, est un incontournable pour faire carrière dans le domaine. Le luxe est un monde à part, qui est régi par ses propres dynamiques, qu’il faut bien connaître pour parvenir à s’y intégrer. Par exemple, en entretien d’embauche, il est essentiel de bien connaître la maison pour laquelle on postule : histoire, valeurs, grandes créations et noms qui ont contribué à forger sa renommée. Dans le milieu, on parle de soft skills adaptés au luxe : écrire correctement, parler distinctement, adopter une position adéquate et incarner les valeurs de sa maison.

3 – Avoir une ouverture à l’international

Le luxe, c’est une industrie qui n’a pas de frontière. Résolument international, c’est un secteur qui recherche en priorité des collaborateurs multilingues qui connaissent les marchés mondiaux. Si l’anglais est incontournable, il est désormais préconisé de connaître d’autres langues, comme le mandarin, le japonais et l’arabe par exemple.

4 – Avoir une expérience métier

Bien connaître les codes du luxe ne suffit pas. Les maisons sont à la recherche de collaborateurs qui justifient d’une véritable connaissance de leur métier. Par exemple, s’ils officient dans le marketing et la communication, il sera attendu d’eux qu’ils maîtrisent parfaitement le storytelling, la production de contenus digitaux de qualité, ou encore qu’ils puissent anticiper les attentes numériques d’une clientèle extrêmement exigeante. Il est, à ce titre, judicieux de connaître les produits de la marque et d’être en mesure d’en esquisser les possibles évolutions (notamment digitales) en entretien d’embauche.

5 – Travailler dans une maison de luxe : la formation comme un incontournable

Le secteur luxe est difficile d’accès. Il ne recrute que l’excellence, en vue de satisfaire ses hauts critères d’exigence. Secteur fermé, il ne s’ouvre qu’aux meilleurs, qui justifient d’une formation de haut niveau dans un établissement spécialisé et reconnu par les acteurs de l’industrie. Idéalement, pour travailler dans le luxe, il faut privilégier un cursus en alternance. En apprenant par la pratique, aux côtés des experts du domaine, les étudiants acquièrent une véritable expérience métier, très appréciée des recruteurs du secteur. Ils développent aussi à la fois des compétences techniques et un carnet d’adresses professionnelles, cruciales pour intégrer le milieu.

C’est précisément ce qu’offre l’EIML Paris : des formations de très haut niveau technique et académique en marketing et communication du luxe, accompagnées de nombreux stages en alternance dans les plus prestigieuses entreprises du secteur.

Travailler dans le luxe ne s’improvise pas. C’est le résultat d’une formation universitaire solide et d’une expérience précoce sur le terrain.

200