X
Futur Bachelier ?
L'EIML Paris recrute hors Parcoursup !
En savoir plus
La Cité du Luxe 2019 : « La quête de sens ou comment redonner du sens au luxe ? »
Publié le 20 février 2019

La Cité du Luxe de l’EIML Paris est l’unique événement annuel gratuit qui rassemble près de 600 acteurs dans le domaine du luxe (entreprises, experts, professeurs, étudiants). Mais, c’est aussi un lieu d’échanges, de dialogues et de rencontres qui permet aux jeunes générations de s’enrichir aux contacts de professionnels et experts du secteur du luxe en traitant un sujet particulièrement d’actualité dans l’environnement du luxe.

 7ème édition CITÉ DU LUXE

Les consommateurs de luxe sont aujourd’hui en quête de sens. Mais qu’entendent-ils par « redonner du sens » ? Il existe en effet de nombreuses définitions pour le mot « sens ». On peut retenir des synonymes comme « raison », « signification ». L’homme cherche inlassablement une signification aux choses qui l’entourent mais également à ce qu’il fait, ici et maintenant. Son acte de consommation est une extension de lui-même (« extended self », selon le sociologue Belk). Redonner un sens se résumerait alors à retrouver une signification ou une direction à sa vie.

De son côté, longtemps considéré comme futile et superficiel, le Luxe se doit de redonner du sens pour offrir une raison, une signification et une direction à ses consommateurs qu’ils soient récemment conquis ou connaisseurs de longue date.

La quête de sens peut aussi signifier l’envie d’humaniser la marque, de la rendre empathique, foncièrement honnête dans ses relations avec ses différents interlocuteurs, qu’ils soient clients mais aussi collaborateurs, surtout quand ces derniers sont plus jeunes :

« Le chiffre d’affaires, les promesses d’avenir, peu leur importe, ce qui compte pour les Z est de se reconnaître dans la communauté qu’ils vont rejoindre en travaillant », observe Élodie de Boissieu dans un entretien aux Echos (Génération Z, Ellipses, 2018).

 

Les consommateurs et les collaborateurs du luxe attendent de la part des maisons du luxe une prise de responsabilité économique, sociétale, environnementale. Les marques doivent porter des valeurs « propres », qu’elles aient une vision propre, un combat défini. Bref, qu’elles aient une raison d’être autre que simplement commerciale. Certaines marques l’ont bien compris et affirment leurs valeurs au travers d’actions mises en place dans le but de cette quête de sens. D’autres sont plus discrètes dans leur communication, mais l’indiquent auprès de leurs propres communautés.

 

Légitimité des marques de luxe en question, retour sur les attentes des nouveaux consommateurs du luxe, débat sur les actions menées par les acteurs du secteur, plusieurs panels de représentants du secteur, experts, professeurs-chercheurs, philosophes et anciens diplômés de l’école animeront les échanges et rythmeront la journée de la Cité du Luxe du 15 mars pour répondre à la thématique choisie par les étudiants de l’EIML Paris cette année.