X
Restons en contact
L'EIML Paris répond à toutes vos questions
Être recontacté

EngrainaGES saison 8 : rencontre avec Laura Scappaticci porteuse du projet Natur’Or

Publié le 4 septembre 2020

Le concours EngrainaGES a vocation de donner vie à des projets innovants portés par de jeunes entrepreneurs issus des écoles du Réseau GES. Il offre aux participants l’opportunité de bénéficier d’un accompagnement pendant plusieurs mois et de séances de coaching, pour accélérer le lancement de leurs projets. L’EIML Paris est cette année mise à l’honneur avec quatre projets d’étudiantes en finale. Parmi ces derniers, Natur’Or, une marque de marque de bijoux éthiques et éco-responsables fabriqués à partir d’or végétal, imaginée par Laura Scappaticci, se démarque par son originalité. Rencontre avec cette finaliste.

 

 

Parlez-nous de vous !

Je m’appelle Laura Scappaticci, je viens d’avoir 25 ans. Après avoir obtenu mon Bac scientifique, j’ai fait une Fac de droit pendant 2 ans, puis un BTS en Commerce International. Suite à cette formation, je suis entrée à l’EIML Paris en 3ème année où j’ai eu mon Bachelor et pu faire mes 2 années de Mastère.

Je suis passionnée par l’univers de la joaillerie et l’horlogerie, la gemmologie et la lithothérapie. J’ai une collection de gemmes et je crée des bijoux en parallèle.

Je suis également passionnée par le secteur des cosmétiques, je fabrique mes propres soins capillaires, des soins pour le corps et d’autres produits de beauté.

J’aime également peindre et dessiner des portraits. Je suis une grande sportive. J’ai fait beaucoup de compétitions étant plus jeune, par exemple de twirling bâton, ayant exercé cette activité pendant 9 ans. J’apprécie également la course à pieds et le yoga. Grâce à mes origines, j’adore voyager et découvrir de nouvelles cultures !

 

Pitchez votre projet !

Mon projet, c’est la création d’une marque de bijoux éthiques et éco-responsables, appelée Natur’Or. Ces bijoux sont fabriqués à partir d’une matière première unique au monde, le « Capim Dourado » ou l’or végétale brésilien.

Il s’agit d’une plante qui après avoir atteint sa phase de maturité est récoltée une fois par an puis tissée par des artisans. Le problème est que cette matière est méconnue en France et en Europe. Pourtant, elle présente un univers aurifère étonnant. Non polluant, durable et d’une légèreté absolue, elle procure de la richesse à des zones rurales du Brésil. Et oui, le commerce de cette plante permet aux artisans, habitants dans la région du Jalapao, là où est récolté cet or, d’avoir un revenu et d’améliorer leurs conditions de vie.

Ma solution est donc de créer des bijoux et accessoires personnalisables à partir de cet or afin de répondre aux besoins des hommes et des femmes surfant sur la tendance du bio et de la mode éthique. Pour aider ces artisans encore plus 5% des bénéfices que Natur’Or fera, seront alors reversés auprès des associations les prenant en charge.

 

Laura Scappaticci lors de la finale d’Engraines au CIC

Que retenez-vous du concours EngrainaGES ?

Ce concours a été très instructif pour ma part. J’ai adoré rencontrer les étudiants du réseau GES et écouter leurs projets qui étaient tous intéressants. Ce qui est bien dans ce concours c’est la participation aux différents ateliers. En effet, on y rencontre des professionnels dans le milieu de l’entrepreneuriat qui nous donnent toutes les bonnes astuces pour bien pitcher notre projet mais aussi pour réaliser un bon business plan. Étant quelqu’un de très timide, ce concours m’a permis d’oser parler devant un grand public pour ainsi gagner en assurance et en confiance en soi.

Le projet entrepreneuriat et la participation au concours EngrainaGES est quelque chose que je recommanderais à tous les étudiants qui souhaitent se lancer dans un projet ou bien même apprendre juste comment ça fonctionne.

200