#AlumniEIML : Daniella Rakotoarivony, alumni EIML Paris promotion 2018-2019 et Marketing Coordinator chez Canopy by Hilton

Publié le 5 août 2021

Diplômée en 2019, après avoir effectué le Programme Grande Ecole de l’EIML Paris, Daniella Rakotoarivony s’est orientée sur un poste de Marketing Coordinator dans l’univers de l’hôtellerie de luxe. Découvrez, à travers cette interview, son parcours et ses missions actuelles.

 

Daniella Rakotoarivony, alumni EIML Paris

 

Présentez-vous-en quelques mots…

Je m’appelle Daniella Rakotoarivony, j’ai 26 ans et j’ai rejoint l’année dernière le groupe hôtelier mondial Hilton en tant que Marketing Coordinator en CDI, pour l’une des marques lifestyle du groupe : Canopy by Hilton.

 

Parlez-nous de votre poste actuel et de vos missions :

Canopy est une marque lifestyle, située entre le très haut de gamme et le luxury. Elle est la douzième marque du groupe Hilton. Celle-ci s’inscrit dans des villes et/ou quartiers en pleine expansion, qui ont une belle histoire à raconter, une âme à partager et qui attisent la curiosité. Ainsi, chaque hôtel Canopy est unique et s’inscrit pleinement dans sa localité.

Pour ma part, je travaille sur l’ouverture d’un flagship Canopy 4 étoiles. Nous avons ouvert le 11 Mai 2021 et sommes situés à Trocadéro.

Au quotidien, je travaille étroitement avec la directrice commerciale. Mon poste a un rôle fédérateur et assez dynamique, car ce dernier me met en relation avec l’ensemble des départements : la restauration, la réception, le commercial, la direction…
Mes missions consistent, de manière résumée, à supporter l’hôtel en créant des échanges commerciaux profitables, influençant le comportement des consommateurs dans le sens de nos objectifs commerciaux. Cela passe notamment par le développement de leviers promotionnels et/ou d’outils de communication, la gestion/réalisation d’évènements, la mise en place de stratégies média et la coordination de celles-ci, le community management, la prospection et mise en place de partenariats/collaborations.

 

Quand avez-vous intégré l’EIML Paris et pour quelle formation ?

J’ai intégré le Bachelor Luxe du Programme Grande Ecole de l’EIML Paris en 2014 et j’ai obtenu mon Mastère Luxe en 2019.

 

Quels ont été d’après vous, les vrais plus de la formation que vous avez suivie ?

L’EIML Paris m’a appris à me former à 360° notamment grâce aux mises en situation réelles : les cas de consultings réalisés en groupe, les présentations faites devant les clients et CEO par exemple.

 

Quel souvenir gardez-vous de vos années d’études au sein de l’EIML et avez-vous gardé contact avec vos anciens camarades ?

J’ai gardé contact avec mes camarades de stages ou de CDD que j’ai effectués en même temps que mes études, à cette période-là. Ce sont aujourd’hui de vrais amis !
L’EIML Paris a été une très belle expérience, très formatrice, dont je retire beaucoup de positif.

 

Quel projet pédagogique vous a le plus marqué ?

L’EIML Paris nous a permis d’étudier le marketing et la communication à 360°, ainsi que des secteurs du luxe variés : beauté, maroquinerie, gastronomie, hôtellerie…

Nous avions chaque année un projet d’envergure à réaliser en groupe, généralement pour le compte d’une marque. Je me souviens d’un projet qui m’a marqué par sa complexité : la refonte de la marque haut de gamme Fusalp pour la moderniser. Nous avions été sélectionnés mon groupe et moi pour présenter notre proposition marketing au PDG, c’était très gratifiant et j’ai adoré !

 

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui suivent aujourd’hui cette formation ?

Je dirais aux étudiants de s’investir à fond dans les projets et expériences professionnelles que l’école offre.

Le détail est également très important. Parfois, on se souvient de quelqu’un simplement parce qu’il nous a ouvert la porte ou qu’il nous a dit « bonjour Madame » avec le sourire, alors soignez vos détails. Ce sont eux qui feront la différence dans les yeux d’un recruteur.

 

Concernant votre parcours professionnel :

Avez-vous rencontré des difficultés lors de vos entretiens d’embauche ? Si oui lesquelles ?

Pour être honnête, j’étais très ambitieuse, alors je passais nuit et jour devant mon PC à chercher l’offre qui me correspondait. J’ai énormément travaillé pour en arriver là, que ce soit dans mes études ou en parallèle de celles-ci et je ne souhaitais pas m’engager pour n’importe quel poste. Je voulais avoir le bénéfice de choisir donc je me suis donnée les moyens pour atteindre cette liberté. Cette charge de travail a donc été ma difficulté dans le processus de l’embauche, mais je suis très fière d’en être là aujourd’hui.

200