X
Nouveau Bachelor
Expertise Vente Bijouterie Horlogerie
Je découvre
JPO du 27/04
L’EIML Paris vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Restons en contact
L'EIML Paris répond à toutes vos questions
Être recontacté

Luxe : comment reconnaître un vrai parfum d’un faux ?

Publié le 14 juin 2023

Dans le luxe, les contrefaçons représentent un risque considérable pour la santé de l’industrie. Les faux concernent tous les types de produits : sacs et maroquinerie, vêtements et accessoires, etc. Dans ce contexte, comment reconnaitre le vrai parfum de luxe du faux ?

 

 

Reconnaitre le vrai parfum du faux : comprendre le processus de création

 

Pour créer un parfum de luxe, il faut passer par des étapes techniques de haut niveau et faire preuve d’un grand savoir-faire. Durant le processus de création, plusieurs corps de métier de l’artisanat, du luxe et de la parfumerie coopèrent. Ainsi, pour créer un parfum de luxe, il faut dédier du temps à la conception de son produit et procéder par des essais / erreurs en vue de parvenir à la composition d’une fragrance unique.

Un parfum de luxe doit avoir été créé par un parfumeur, les fameux nez qui travaillent en laboratoire. À partir d’odeurs naturelles, ils élaborent une composition équilibrée permettant de créer des fragrances originales pour le compte de leur marque. Ensuite, le parfum de luxe est soumis à des tests dermatologiques qui attestent de sa qualité et fournissent la preuve qu’il n’est pas délétère pour la santé, n’agresse pas la peau ou ne lasse pas de marques sur l’épiderme.

Le parfum est ensuite confié aux équipes marketing, communication, packaging et production de la firme de luxe. Le flacon du parfum est d’ailleurs un élément central afin de reconnaitre le vrai parfum du faux. Enfin, sachez que la création et la commercialisation de fragrances de luxe sont soumises à une législation et des contrôles très stricts en vue d’en préserver l’originalité.

Dans le marché de la parfumerie, il existe des parfums équivalents, parfois appelés génériques. Ils sont similaires à l’original, mais proposés à un prix plus attractif. Acceptés dans l’industrie, ces parfums font néanmoins preuve d’une fidélité olfactive moyenne.

 

 

Reconnaitre le vrai parfum du faux : faire travailler son odorat

 

Pour reconnaitre vrai parfum du faux, il faut commencer par apprécier son odeur. Attention, lorsque l’on sent une contrefaçon, il est tout à fait possible que les effluves perçus pendant les premières minutes soient trompeurs. En parfumerie, on appelle les notes de tête les premières fragrances que l’on perçoit. Ces éléments forts sont, dans les recettes des contrefaçons, généralement très travaillées en vue de tromper les consommateurs.

Mais la puissance des notes de tête de ces faux parfums se fait au détriment de la pyramide olfactive, cette construction de senteurs qui laisse place à une fragrance qui dure. Il faut donc, lorsque l’on sent un échantillon de parfum, attendre quelques instants en vue que les notes de tête se dissipent et pour observer si la pyramide olfactive se tient sur le long-terme. On considère qu’il faut patienter une demi-heure : lorsque les notes volatiles du parfum se seront évaporées, il sera possible de reconnaitre le vrai parfum du faux. Le faux ne va pas bien évoluer au contact de la peau et ne laissera pas une odeur stable et agréable après 30 minutes.

 

 

Reconnaitre le vrai parfum du faux : le prix comme indicateur

 

L’industrie du luxe propose des produits exceptionnels, caractérisés par leur rareté et leur excellence. Les parfums n’échappent pas à la règle. Une fragrance de luxe résulte d’un travail artisanal unique qui justifie les hauts prix des parfums proposés par les grandes maisons. Ainsi, un prix bas pour un parfum est un indicateur probable d’un faux.

Les marques de luxe peuvent parfois proposer des offres-coffrets ou des prix attractifs, mais ces propositions s’inscrivent dans une très courte période de l’année et des baisses très importantes sont un indice de contrefaçon.

 

Le packaging : essentiel pour reconnaitre le vrai parfum du faux

 

Les firmes de luxe travaillent avec minutie leur communication visuelle. Chez elle, tout concourt à véhiculer leur image de marque et leurs valeurs. Il en va de même pour le packaging du parfum. L’emballage joue un rôle prépondérant dans la protection du parfum et les créateurs choisissent généralement des matériaux naturels de qualité qui n’entrent pas en confrontation avec les éléments du parfum.

Par ailleurs, l’emballage général de la fragrance doit être évalué : si les plis du plastique sont disgracieux ou semblent avoir été replacés, il peut tout à fait s’agir d’un faux. À l’ouverture, le flacon ne doit pas bouger dans l’étui (les proportions du design du packaging d’un produit de luxe sont parfaites).

 

Reconnaitre le vrai parfum du faux : flacon et étiquette

 

Les contrefaçons peuvent faire preuve d’un très haut niveau de reproduction et copier parfois à l’identique le flacon des originaux. Le verre du parfum de luxe doit être parfaitement lisse et de bonne qualité. Le tube distributeur, le bouchon et le verre du flacon doivent également être transparents. Quant au bouchon, s’il s’enclenche mal ou qu’il est mal centré, il s’agit probablement d’un faux.

L’étiquette peut être collée sur le flacon ou l’étui. Elle doit faire preuve de certaines mentions légalement obligatoires : un code-barres, les composants principaux de la fragrance et la liste des allergènes.

 

 

Reconnaitre vrai parfum du faux : se fier au point de vente

 

Les marques de parfumerie de luxe ont choisi un mode de commercialisation qui consiste à vendre dans leur boutique en propre ainsi qu’auprès de revendeurs spécialisés triés sur le volet. Les sites Internet des grandes maisons proposent un annuaire détaillé de leurs partenaires à destination des consommateurs qui souhaitent être certains de se rendre dans le bon point de vente.

Ainsi, on ne trouvera pas un parfum de luxe dans un magasin de grande distribution ou un marché. En ligne, il faut aussi se méfier des marketplaces.

Reconnaitre un vrai parfum du faux, c’est une condition pour une industrie du luxe saine et dynamique. Il est donc capital que les professionnels du secteur soient formés afin de déterminer si une fragrance est originale ou non.

200