X
Samedi 05 décembre
L'EIML Paris vous accueille en Portes Ouvertes Digitales !
En savoir plus

EngrainaGES saison 8 : rencontre avec Axelle Ferrer, Katarina Brzulovic et Margaux Poirier porteuses du projet GEMTAJO

Publié le 14 septembre 2020

 

Le concours EngrainaGES a vocation de donner vie à des projets innovants portés par de jeunes entrepreneurs issus des écoles du Réseau GES. Il offre aux participants l’opportunité de bénéficier d’un accompagnement pendant plusieurs mois et de séances de coaching, pour accélérer le lancement de leurs projets. L’EIML Paris est cette année mise à l’honneur avec quatre projets d’étudiantes en finale. Parmi ces derniers, GEMTAJO, une marque de joaillerie à la fois moderne et responsable se démarque par sa dimension novatrice. Rencontre avec ces finalistes.

 

Parlez-nous de vous !

Margaux : Nous nous sommes rencontrées au retour de notre année de césure, et avons passé nos 2 ans de mastère ensemble. Dans notre trio, nous sommes réellement complémentaires puisque chacune de nous a une personnalité et des compétences bien différenciantes, c’est vraiment ce qui a fait notre force !

Axelle : Nous avons toutes les trois réalisé nos 5 années d’études post bac au sein de l’EIML Paris, avec une année de césure entre la 3ème et la 4ème année. A travers cette formation, nous avons développé une passion commune pour la joaillerie. Nous nous sommes en effet spécialisées sur ce secteur durant notre Mastère, en travaillant sur de nombreux projets de groupe ayant pour sujet des Maisons joaillères, et nous avons participé à beaucoup d’ateliers et séminaires également liés à cet univers. Nos expériences professionnelles ont également fortement participé à développer cette réelle passion pour ce secteur. Pour ma part, j’ai eu l’occasion de travailler en digital, commercial, marketing opérationnel et marketing produit dans plusieurs Maisons telles que Christofle, Panerai (groupe Richemont) et Courbet, chez qui je suis toujours en poste en tant que Chef de Produit.

Katarina : Nous sommes trois passionnées de joaillerie ! De ce fait, réaliser un projet ensemble permettant d’innover dans ce secteur nous est apparu comme une évidence. A travers nos expériences professionnelles, nous avons chacune développé une expertise bien spécifique dans différents domaines ce qui constitue un véritable atout pour notre projet. De mon côté, j’ai développé une vision assez large des différentes facettes du marketing et du produit allant du développent produit, au marketing opérationnel en passent par la vente et le service après-vente en ayant travaillé pour des Maisons telles que Cartier, Van Cleef & Aprels, Arthus Bertrand,
Hermès… Un avantage pour anticiper les besoins spécifiques liées à ces différents axes pour GEMTAJO.

 

 

Pitchez votre projet !

Katarina : Conscientes de l’impact environnemental négatif à travers le monde causé par les extractions minières afin de s’approvisionner en gemmes et en métaux précieux, nous voulons pallier à ce problème. Avec GEMTAJO notre objectif est de donner un aspect responsable à la joaillerie, tout en lui donnant une nouvelle dimension stylistique inspirée de la mode. Nous voulons créer de nouvelles pièces sans entacher l’avenir de nos futures générations et offrir un avenir plus éthique à la joaillerie.

Margaux : Nous avons imaginé une marque de joaillerie, alliant à la fois le côté moderne et innovant mais aussi l’aspect éthique encore peu développé dans ce milieu. Ainsi, GEMTAJO propose des bijoux aux nouveautés portés (earcuff, chaîne de main, piercing d’oreilles, bijoux de corps, etc..) conçus uniquement avec des pierres de secondes main ainsi que de l’or 100% recyclé.

 

Que retenez-vous du concours EngrainaGES ?

Axelle, Margaux Katarina : En 1 mot : Challengeant !

Axelle : Nous sommes entrées dans le concours avec une fibre entrepreneuriale encore peu développée, mais avec le niveau d’exigence et l’envie de donner toujours le meilleur de nous-même qui nous caractérisent.

Margaux : En nous poussant à aller au bout de notre projet à travers les différentes étapes du concours, nous avons développé de réelles compétences en matière de création d’entreprise.

Katarina : En plus d’avoir été un véritable enrichissement d’un point de vue professionnel, ce fut également une belle aventure humaine basée sur l’échange, le conseil et la bienveillance.

200