X
Excellence Retail
Dior Excellence Retail, en partenariat avec ME Institut LVMH
En savoir plus
JPO du 11/02
L’EIML Paris vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Brochure EIML Paris
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge

L’évolution du marché de la joaillerie : vers l’online

Publié le 17 janvier 2023

La crise 2020 n’a pas entaché le dynamisme et l’attractivité du marché international de la joaillerie : les prédictions pour 2025 font état d’un secteur fort et économiquement viable. Tour d’horizon d’une industrie attractive et des solutions pour y travailler.

 

Visuel_marche_joaillerie

 

Marché de la joaillerie : un chiffre d’affaires positif

La crise sanitaire et économique de 2020 ont porté un coup dur au marché de la joaillerie : entre -25 à -30 % de bénéfices sur cette année. Cependant, les chiffres à l’horizon 2025 sont encourageants et indiquent que le marché retrouvera rapidement une croissance stable.

Ce retour en force s’explique par deux facteurs prépondérants : l’accroissement des achats des Millenials et l’essor de la consommation asiatique. La nouvelle génération, portée sur le commerce en ligne et les nouvelles technologies, représentera dans seulement quatre ans environ 50 % des consommateurs du monde du luxe. Grâce à l’activité de cette part de la population, la joaillerie devrait se développer de plus de 3 % d’ici 2025. En parallèle, l’Asie pousse le développement du marché international, en le faisant progresser de plus de 14 % en un an.

Ainsi, si le marché de l’horlogerie connaît une période de ralentissement, la joaillerie reste un espace fort et très actif. Dans un contexte économique incertain, les bijoux et autres matières précieuses constituent des valeurs refuges, qui bénéficient de la confiance des acheteurs du secteur luxe.

 

Joaillerie : comment s’inscrire sur les marchés internationaux ?

Ces nouveaux consommateurs font preuve d’attentes spécifiques, très portées sur la durabilité, la personnalisation et l’expérience. Le marché du luxe dans son ensemble s’empare de ces critères de choix et la joaillerie ne fait pas exception.

Les marques les plus prestigieuses du secteur sont ainsi influencées par le concept de développement durable et affichent clairement leur intention de s’y mettre, à l’instar de Tiffany qui assure à ses clients une traçabilité minutieuse de la totalité de ses diamants.

Les maisons de la joaillerie de luxe cherchent aussi à s’inscrire dans la mouvance du commerce en ligne, qu’elles ne peuvent plus ignorer. Actuellement, les ventes digitalisées ne représentent que 13 % des parts de marché du secteur (5 % pour les montres de luxe). En s’inscrivant dans un concept de vente en ligne et en privilégiant les stratégies marketing omincanal, les grandes marques de joaillerie de luxe seront en mesure d’augmenter leurs activités en ligne de plus de 20 % avant 2027.

À l’instar des autres niches du secteur luxe, le marché de la joaillerie bénéficie d’une évolution positive qui s’inscrit sur le long terme. Les prévisions sont engageantes et opter pour une carrière dans le domaine est judicieux. Afin de parvenir à trouver un emploi au sein du secteur luxe, et plus particulièrement en joaillerie, il est préconisé de suivre une formation spécialisée dès l’obtention de son baccalauréat. A titre d’exemple, le Bachelor Luxe de l’EIML Paris débouche véritablement sur une insertion professionnelle réussie dans le monde du luxe.

 

 

Le potentiel de développement du marché de la joaillerie au niveau international est colossal. Pour parvenir à profiter du dynamisme de ce secteur, il reste capital de suivre une formation qui comprend des apprentissages des codes du luxe, de la gestion, du marketing et du management.

200