Pourquoi les montres de luxe se dotent de certificats blockchain ?

Publié le 19 avril 2021

De nombreuses maisons du luxe, à l’instar de Vacheron Constantin, Audemars Piguet, Roger Dubuis ou encore MB&F, équipent désormais leurs montres de certificats blockchain. Pour quelle raison prennent-elles cette décision ?

 

Visuel pourquoi les montres de luxe se dotent de certificats blockchain ?

 

Garantir l’authenticité du produit

La blockchain est une nouvelle technologie de stockage d’informations, complètement décentralisée et transparente. Autrement dit, il s’agit d’une base de données qui permet de récolter des informations en toute autonomie, et qui ne peut pas être falsifiée, à l’inverse des certificats d’authenticité classiques, fournis sur support papier.

Pour les marques de l’horlogerie de luxe, la blockchain représente une alternative très intéressante, car elle pourrait bien permettre de lutter contre le fléau de la contrefaçon, qui est une tendance très fréquente chez les millennials. En effet, selon une étude, 74 % des jeunes américains et 84 % des jeunes chinois auraient déjà acheté des produits de contrefaçon : il s’agit donc d’un marché en pleine expansion, et les imitations disponibles sont de plus en plus difficiles à différencier des articles authentiques !

Par conséquent, il arrive que les consommateurs eux-mêmes ne soient pas conscients d’avoir acheté un produit de contrefaçon, en particulier lorsqu’il s’agit d’un achat d’occasion. La technologie blockchain peut donc s’avérer particulièrement efficace dans ce contexte, car elle permet aux marques d’horlogers de luxe de fournir des certificats 100 % digitaux et impossibles à falsifier, qui sont alors en mesure d’attester de l’authenticité de la montre.

 

Une meilleure visibilité sur l’origine du produit

Avec la technologie blockchain, chaque montre est alors munie de son propre certificat, stocké sur une base de données sécurisée. Ce certificat lui fournit une traçabilité optimale, car il permet d’identifier clairement ses origines, à l’inverse des produits contrefaits.

Il peut également être utilisé pour prouver la propriété légale de l’objet, afin d’offrir la certitude qu’il appartient bien à son revendeur.

La technologie blockchain est donc très dissuasive pour les fabricants de contrefaçons, car les imitations de montres sont désormais beaucoup plus facilement repérables. Dans un autre registre, elle peut également permettre aux créateurs de montres de retracer l’origine de leurs produits : la maison Chopard par exemple, s’est récemment engagée à n’utiliser que de l’or produit de manière durable, et la technologie blockchain lui permet de retracer l’origine de l’or en question.

Les marques de luxe sont donc si sollicitées aujourd’hui qu’elles font l’objet de nombreuses imitations, et doivent trouver des dispositifs pertinents pour limiter ce phénomène. Dans un tel contexte, il peut sembler particulièrement pertinent d’orienter sa carrière professionnelle vers le secteur du luxe. Certains établissements, tels que l’EIML Paris, proposent d’ailleurs de se former à ce secteur exigeant : il est notamment possible de suivre le Cycle Mastère du Programme Grande Ecole, avec une majeure Brand management in jewelery and watches.

 

 

La technologie blockchain est donc très prometteuse pour les marques de luxe, en particulier dans le secteur de l’horlogerie. Elle permet en effet une meilleure traçabilité de l’article, et de fait, rend plus difficile la vente des montres de contrefaçon.

200