X
Nouveau Bachelor
Expertise Vente Bijouterie Horlogerie
Je découvre
JPO du 15/06
L’EIML Paris vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Restons en contact
L'EIML Paris répond à toutes vos questions
Être recontacté

Travailler dans le secteur de la bijouterie et de l’horlogerie de luxe : comment s’y prendre ?

Publié le 13 mars 2023

Le secteur luxe ne connaît pas la crise et la filière de la bijouterie et de l’horlogerie ne fait pas exception, bien au contraire. En plein essor, la banche bijouterie et horlogerie de l’univers du luxe attire de jeunes collaborateurs et recrute massivement. Comment faire pour y travailler ?

 

 

 

Choisir de travailler dans les ateliers de la bijouterie et de l’horlogerie de luxe

 

Pour travailler dans la filière de l’horlogerie et de la bijouterie de luxe, il est tout à fait envisageable de se former pour devenir artisan ou commerçant. L’univers du luxe se distingue par son savoir-faire d’exception et il est attendu des artisans horlogers / bijoutiers qu’ils soient en mesure de proposer de véritables œuvres d’art.

 

On peut alors envisager une carrière de bijoutier, en obtenant un CAP Art et Technique de la bijouterie, ou encore se former à l’exercice du métier d’horloger, là encore en obtenant un titre d’études pratiques.

 

Les emplois en boutique dans l’industrie de la bijouterie et de l’horlogerie du luxe sont également en plein essor. Attention, pour travailler comme conseiller de vente, responsable de magasin ou même merchandiser spécialisé, il faut impérativement suivre une formation supérieure dans une branche : Bachelor Merchandising et Design de Luxe, Retail de Luxe ou obtenir une expertise dans la filière du « client advisor » (si l’on veut devenir conseiller spécialisé).

 

Travailler dans la bijouterie et l’horlogerie de luxe : choisir le management

 

Les grandes maisons de luxe qui se sont spécialisées dans la bijouterie et l’horlogerie (au même titre que les structures qui bénéficient d’un département joaillerie) ont besoin de cadres supérieurs qui connaissent parfaitement les spécificités de la filière.

 

Ces professionnels occupent des postes clés dans le développement des entreprises de luxe. Ils dirigent les services marketing, communication, événementiel ou digital tout en maîtrisant parfaitement la filière de la bijouterie et de l’horlogerie.

 

Ces profils d’exception se construisent au fil d’un parcours supérieur en management, communication et marketing de luxe (idéalement avec option bijouterie / horlogerie). Ils permettent, à terme, de travailler au sein de fonctions d’encadrement, de direction et de développement stratégique. Pouvoir se spécialiser dans le secteur de l’horlogerie et de la bijouterie offre par ailleurs de trouver un débouché comme responsable de la communication pour une marque de bijoux, de prendre en charge la communication digitale de cette marque ou encore de mettre sur pied les événements d’une entreprise de l’horlogerie.

 

Pour parvenir à ce haut niveau de compétences et de connaissances dans l’horlogerie et la bijouterie, il faut suivre une formation post-bac de cinq ans. Ces cursus complets, appelés PGE, sont proposés par les établissements spécialisés en communication, marketing et management de luxe. Ils offrent à la fois de se constituer une solide base de connaissances du monde du luxe (codes, leviers de développement et contraintes) tout en obtenant une spécialisation dans une des filières de l’industrie : vins et spiritueux, mode, bijouterie et horlogerie ou encore parfums et cosmétiques.

 

Les programmes que propose l’EIML Paris bénéficient d’un très haut niveau académique et technique et de la modalité de l’apprentissage en alternance, ce qui permet de développer des savoir-être très recherchés des recruteurs du secteur Luxe.

 

Travailler dans l’horlogerie et la bijouterie de luxe, c’est possible, à condition de véritablement développer des compétences propices à exercer un métier qui respecte les spécificités de la filière, qu’il s’agisse d’un emploi d’encadrant ou d’artisan.

200