X
JPO du 22/10
L’EIML Paris vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Restons en contact
L'EIML Paris répond à toutes vos questions
Être recontacté

Jade, étudiante à l’EIML Paris, partage son expérience à l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

Publié le 23 août 2022

Dans le cadre de sa 3e année de Bachelor Programme Grande Ecole à l’EIML Paris, Jade Crussard a effectué un semestre d’échange à l’Université du Québec à Montréal. Découvrez son expérience.

 

Visuel_depart_etranger_jade

 

Pourquoi avez-vous décidé de réaliser un échange ?

J’ai décidé de réaliser un échange à l’étranger car c’était une occasion pour moi de développer mes compétences linguistiques, particulièrement en anglais. Cela me permettait également de découvrir une autre culture et d’autres coutumes. Les québécois sont particulièrement accueillants et très chaleureux avec les étrangers.

De plus, cette expérience m’a permis de devenir plus autonome et indépendante : avec mon expérience à Montréal, j’ai gagné en maturité. Il est important de savoir sortir de sa zone de confort et de s‘adapter.

Je savais également que cette expérience me permettrait d’enrichir mon CV. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises recherchent des profils diversifiés et originaux.

Pourquoi avez-vous choisi ce pays ?

Le Canada était un pays que je n’avais jamais visité auparavant. Il s’agit d’un pays bilingue, donc une fantastique occasion de développer ses compétences linguistiques.

Le Canada c’est aussi l’expérience d’un climat, d’une culture et d’un mode de vie sans pareil. J’ai souhaité partir en hiver, pour justement découvrir et admirer la beauté d’une ville enneigée, des multiples forêts et des cervidés en libertés.

Quels étaient vos objectifs avant le départ ? Ont-ils été atteints ?

J’avais pour objectif de gagner en autonomie que ce soit quotidiennement mais aussi au niveau de mes études, ce que j’ai pu accomplir au cours de mes 5 mois au Canada.

Je peux aujourd’hui démontrer lors d’un entretien de l’ouverture d’esprit, de la mobilité et de la flexibilité. Un échange qui m’a également permis de gagner en ouverture d’esprit et de m’enrichir sur le plan personnel.

Comment avez-vous évalué la charge de travail ?

Étudier à l’UQÀM demande beaucoup d’autonomie et un apprentissage régulier. La charge de travail était assez conséquente. Je recommande donc d’organiser au préalable ses semaines afin de ne pas prendre du retard. Il est également important d’apprendre ses cours à l’avance.

Travailler avec des étrangers n’a pas toujours été facile en raison d’un mode de vie différent, c’est pourquoi il est recommandé d’avoir l’esprit d’équipe, d’être à l’écoute des autres et de s’adapter quand il le faut.

Qu’avez-vous pensé de la pédagogie et de la qualité de l’enseignement ?

Les enseignants assurent et offrent un enseignement de qualité à tous les élèves, qu’ils soient canadiens ou étrangers. Les professeurs sont à l’écoute et vous accompagnent tout au long de votre apprentissage. Ils planifient, organisent et supervisent le mode de fonctionnement de la classe en vue de favoriser l’apprentissage et la socialisation des élèves.

Quel meilleur souvenir gardez-vous de vos sorties ou excursions ?

J’ai eu l’opportunité de passer un week-end dans un chalet à Mont-Tremblant. Je vous conseille fortement de visiter cette ville qui dispose de nombreuses pistes de ski et de superbes restaurants.

C’est l’occasion de pratiquer des activités l’hiver tels que des randonnées, le ski / ski de fond ou bien le snowboard. Cette ville dispose également de beaux magasins, hôtels et d’un casino.

Pouvez-vous nous donner trois adjectifs qui qualifieraient votre expérience d’expatriée ?

  • Enrichissant
  • Charmant
  • Motivant
200