L’essor de la mode virtuelle dans l’univers du luxe

Publié le 26 juillet 2021

Face à la crise et à l’essor du numérique ces dernières années, le monde de la mode évolue et n’a d’autre choix que de s’adapter aux nouvelles technologies du digital. Moyen de communication innovant extrêmement puissant, la mode virtuelle n’est plus un mythe mais devient une réalité qui doit combiner tradition et modernité.

 

Mode virtuelle luxe EIML Paris

La mode virtuelle, une solution innovante qui s’inscrit dans les traditions

Crise du Covid-19 oblige, le monde de la mode tout comme la plupart des secteurs d’activité connaît un bouleversement sans précédent et doit faire preuve d’audace et de stratégie pour y remédier. Pour les grandes marques de luxe, le défi est de taille et l’enjeu à la hauteur de leur notoriété : comment innover tout en préservant leur héritage ?

Il y a quelques années, le digital représentait encore une véritable menace pour les maisons de luxe. Leur prestige basé sur la rareté et l’inaccessibilité pouvait difficilement concevoir la compatibilité avec un monde virtuel. Aujourd’hui, l’émergence du digital a bouleversé les traditions et la mode virtuelle est devenue un acteur incontournable de lutte contre la crise : à la fois moteur d’innovation et vecteur de croissance.

Si certaines marques de luxe sont encore réticentes à se mettre au diapason et se servir des outils numériques pour se développer, d’autres ont tiré profit de ces avantages pour innover et créer des expériences nouvelles qui vont parfois au-delà de l’imaginaire. Bien que la mode virtuelle offre de nouvelles opportunités où se mêlent création et innovation, les entreprises de luxe doivent faire en sorte de trouver un juste milieu : se réinventer tout en perpétuant leurs traditions millénaires.

Comment la mode virtuelle innove-t-elle dans l’univers du luxe ?

Confinements, couvre-feu, fermetures des grands magasins et mesures de distanciation sociale, la pandémie n’a pas épargné l’industrie de la mode qui cherche constamment des solutions innovantes pour faire face à ces mesures. Plusieurs grandes marques de luxe se sont lancées dans la conquête d’expériences digitales pour faire vivre aux consommateurs des sensations nouvelles et originales.

La mode virtuelle s’invite dans l’univers du cosmétique haut de gamme et les groupes prestigieux comme L’Oréal ou la maison Dior ont également fait appel à des outils numériques pour continuer à proposer aux clients des tests produits en ligne, à distance et en y intégrant des éléments ludiques et créatifs au-delà des barrières virtuelles.

La pandémie a vu l’arrêt des défilés physiques des grandes maisons de couture, mais la mode a su innover en y créant des espaces virtuels pour y accueillir ses représentations. L’an dernier, c’est la maison Chanel qui a créé la surprise avec son défilé croisière en ligne gratuit et accessible à tous, événement inédit qui en a surpris plus d’un.

Si la mode de luxe a connu des périodes difficiles, elle a su s’adapter aux changements générés par la crise et la transition numérique. Elle reste plus que jamais innovante et l’accès à ce secteur nécessite une formation spécialisée de haut niveau. Parmi les écoles les plus réputées, l’EIML Paris propose un Bachelor et un Mastère Luxe, qui permet l’obtention d’un titre reconnu par l’État de niveau 7 pour se former aux métiers du luxe.

200