X
SPO du 14/12
L'EIML Paris vous accueille en Soirée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
JPO du 03/12
L’EIML Paris vous accueille en Journée Portes Ouvertes !
Je m'inscris !
Brochure EIML Paris
Téléchargez la brochure de l'école !
Je télécharge

Quel est le profil des consommateurs du luxe éthique ?

Publié le 29 septembre 2022

Dans le monde du luxe, l’éthique se traduit par une double vigilance. D’une part, les entreprises cherchent à favoriser des modes de fabrication et d’approvisionnement plus éthiques et éco-responsables. D’autre part, le critère éthique est devenu une condition d’achat déterminante pour de nombreux consommateurs du secteur. Qui sont-ils et quelles sont leurs motivations à consommer du luxe éthique ?

Quel est le profil des consommateurs du luxe éthique ?

Luxe éthique : les consommateurs prennent position

Avec la consommation de luxe éthique, le public souhaite affirmer ses prises de position. L’acte d’achat d’un article de luxe éthique n’est pas anodin. Il revêt une symbolique et devient un moyen de changer un mode de production et de consommation devenu obsolète. C’est une véritable arme dans les mains des consommateurs. Ils sont conscients de ce pouvoir. Par leurs achats, ils signifient aux maisons de luxe qu’ils attendent une prise de conscience et des changements dans le modèle économico-industriel du secteur.

Beaucoup plus digital, le consommateur de luxe éthique multiplie les points de contact avec ses marques favorites. Il n’hésite pas à passer du temps à se renseigner sur les modes de production d’un article qui l’intéresse et mesure ses impacts écologiques avec soin.

 

Luxe éthique : des consommateurs aisés

Le luxe est un secteur à part, élitiste et difficile d’accès. Le prix de ses articles se situe au plus haut niveau de l’échelle tarifaire, ce qui s’explique par la très grande qualité de conception et de fabrication des produits. Avec le luxe éthique, le prix des articles est encore plus élevé, en raison de la priorité donnée à des produits éco-responsables, à des modes de production moins impactant pour l’environnement, ainsi qu’aux bons traitements dus aux employés des maisons de luxe de par le monde.

Les consommateurs de luxe éthique privilégient ces critères, qui sont déterminants dans leur acte d’achat. Ils préfèrent témoigner de leur engagement humain et écologique en acceptant de payer un prix plus élevé pour un article lorsqu’ils sont certains qu’il est éthique et éco-responsable.

 

Local et luxe éthique : des opportunités auprès des consommateurs

Certains consommateurs, au budget moins élevé, sont tout de même prêts à acquérir des articles à un prix plus important en raison de leur dimension éthique. Pour répondre à ces attentes, les maisons de luxe cherchent à favoriser le commerce local de leurs produits. Cette caractéristique offre de diminuer le coût d’acheminement des articles et de limiter le nombre d’intervenants dans la chaîne de production. Ce faisant, ils ouvrent la porte à une consommation de luxe de proximité, qui devient accessible à une part des consommateurs au pouvoir d’achat moins élevé, mais aux attentes éthiques strictes.

 

Qui sont les potentiels consommateurs du luxe éthique ?

Il existe encore une grande part de consommateurs acquis aux produits éthiques, mais qui n’achètent pas d’articles de luxe. Ce sont des consommateurs peu intéressés par le prestige qu’offre la consommation de luxe. Les maisons qui souhaitent acquérir ces prospects (eux aussi exigeants) devront probablement se positionner sur l’achat et la revente de produits éthiques et de seconde main.

Les maisons de luxe se doivent de bien comprendre les différents segments des consommateurs du luxe éthique afin de savoir comment se positionner pour répondre à leurs attentes. Ce travail colossal est dévolu aux experts du marketing et de la communication de luxe. L’EIML Paris forme à ce titre la future génération de professionnels capables de déterminer tous les profils types des consommateurs de luxe éthique.

Le luxe éthique est devenu un critère essentiel d’achat pour de très nombreux consommateurs. Les entreprises du secteur doivent impérativement déterminer leurs attentes et leurs leviers de motivation afin de s’y adapter et de proposer un positionnement et des offres en adéquation.

200