Quand les maisons de luxe s’invitent dans les musées

Publié le 29 janvier 2021

Quil sagisse de Louis Vuitton, avec le musée du Louvre, ou de Chanel, avec le palais de Tokyo, les partenariats entre maisons du luxe et musées nont jamais été aussi nombreux depuis quelques années ! Focus sur un phénomène qui prend de lampleur.  

 

 

Un mariage entre art et luxe

Les registres artistiques et luxueux semblent aujourdhui plus proches que jamais, et il est très fréquent que les musées soient utilisés pour permettre aux grandes maisons de présenter leurs collections, via des expositions ou des défilés. 

Pour les grandes maisons de couture, cest loccasion idéale de présenter une autre vision du défilé de mode. En effet, le musée offre un espace plus intimiste, dans lequel le vêtement est visible de plus près, et donne lillusion d’être davantage accessible. Le prestige du lieu, et la scénographie, ont une incidence directe sur ce type dexpérience, basée sur une dimension émotionnelle. 

Courant 2017, la marque Louis Vuitton par exemple, a fait appel au musée de Miho (à Kyoto) afin de présenter sa collection croisière. Elle a également organisé un immense dîner au Musée du Louvre, afin de mettre à lhonneur Jeff Koons, célèbre plasticien américain. Ce dernier venait daccepter de signer avec le maroquinier pour sa collection Masters. Le principe de cette gamme ? Cinq lignes de sacs réalisées par lartiste, reproduisant chacune une œuvre dart célèbre : un Léonard de Vinci, un Fragonard, un Rembrandt, un Rubens et un Titien… 

Ce type de collaboration est très représentatif du lien qui unit aujourdhui le secteur du luxe à celui de lart. Dans les faits, les maisons du luxe ne cachent plus leur admiration pour le monde artistique, et font désormais en sorte de valoriser cet univers prestigieux à travers leurs collections ou leurs événements. 

 

Une bonne alternative pour les musées

Les maisons du luxe comptent donc sur ce genre de partenariat pour séduire une clientèle toujours plus large, et amatrice d’œuvres dart. Toutefois, ces collaborations savèrent également très bénéfiques pour le monde de la culture : en effet, les musées déplorent une diminution de fréquentation depuis quelques années, et les subventions dont ils bénéficient de la part du gouvernement sont également à la baisse. 

Dans un tel contexte, les musées sont aujourdhui plus ouverts aux demandes de partenariat quils peuvent recevoir, car cela leur offre une occasion de se promouvoir. Aujourdhui, ils proposent par exemple de louer leurs espaces, comme ce fut le cas en 2013 pour le Palais de Tokyo, qui accepta de recevoir une exposition de la maison de luxe Chanel. Selon le journal Le Monde, les contributions des marques aux expositions du centre dart Parisien constitueraient entre 3 et 30 % des budgets ! 

Lassociation entre deux univers grandioses, tels que lart et le luxe, doit toutefois faire lobjet dune élaboration poussée. Par conséquent, il est indispensable de la confier à des experts du marketing dans le secteur du luxe, afin d’éviter toute erreur de communication. Certaines écoles, comme lEIML Paris , proposent dailleurs de nombreuses formations consacrées à lunivers du luxe, au sein desquelles il est possible de devenir spécialiste de la communication et du marketing de luxe. 

Les collaborations entre maisons du luxe et musées semblent donc bien parties pour perdurer dans le temps, car elles savèrent particulièrement avantageuses. En effet, elles permettent aux grandes enseignes de créer des événements uniques, tout en offrant une excellente publicité et en rapportant des fonds aux musées. 

200